Il y a quelques jours, nous sommes allés au spectacle d’Elodie Poux, une humoriste qui monte et dont on entend de plus en plus parler depuis le printemps dernier.

Elodie POUX : sketch de la maternelle

Nous avons découvert Elodie grâce au sketch « survivre en école maternelle » lors de son passage au Montreux Comedy.
Mais, à vrai dire, nous n’avions vu que ce sketch, qui nous a plié de rire et qu’on ne se lassait pas de regarder !

Ca parle d’enfants, de princesses, de Kimberley et de la Reine des Neiges… Ce sketch est arrivé au moment justement où l’on chantait régulièrement « Libéréééé, délivrééé » avec la choupette… jusqu’à saturation complète. Alors oui, forcément, on a rit, beaucoup même !

Lors des vacances d’été, à mon anniversaire, mon Biquet chéri m’a offert 2 places pour aller voir Elodie Poux en spectacle 5 mois plus tard.

Une fois reçues, j’étais contente mais un peu mitigée quand même. Le dernier spectacle d’humour que l’on avait vu, c’était Dany Boon à Nantes et franchement, on n’avait pas rigolé tant que ça. A part, bien sûr, sur les sketchs cultes type « La Poste », « Ercedes Tourcoing » et j’en passe. On en était ressorti déçus.

Donc sans trop savoir à quoi s’attendre, nos places en poche et les grands-parents en mission baby-sitting, nous voilà partis dans le froid de l’hiver breton.

Elodie POUX : un spectacle pour tous… ou presque !

Sans vous en révéler le contenu, voici quelques infos sur le Syndrome du Playmobil !
Globalement, toute la salle a rit, à gorge déployée ! Bon oui, presque toute… 99% disons.

Lors de notre entrée dans la salle, la dame devant moi, qui visiblement s’était faite embarquer sans avoir trop le choix et a dit à ses amies avec une voix un peu inquiète: « C’est qui, c’est quoi comme humour ? Parce que je ne sais vraiment pas à quoi m’attendre… Je ne connais pas cette fille. »

A ce moment là, j’ai pensé très fort « Ahahah, tu ne vas pas être déçue du voyage !!! »

Sachez-le, Elodie Poux ose tout ! C’est de l’humour grinçant, décapant, parfois (souvent ?) noir.
Elle parle de tout et tout le monde prend pour son grade ! (ce qui n’a visiblement pas plu à nos voisins de devant, sur la gauche, qui n’ont pas décroché un sourire de tout le spectacle… Comment est-ce possible ?)

On a essayé de vous faire la liste (qui n’est sûrement pas exhaustive) :

  • les enfants et les parents,
  • les personnes âgées,
  • les handicapés,
  • les personnes mal-entendantes,
  • les roux, les gros, les chauves,
  • les prénoms,
  • les religions
  • et même les petits chatons tout mignons… C’est dire !

C’est aussi pourquoi, je vous déconseille d’y aller avec des enfants de moins de 12-13 ans. Au mieux, ils ne comprendraient pas la moitié du spectacle, au pire, ils pourraient se retrouver choqués par certaines blagues très poussées.

Alors forcément, si vous n’êtes pas ouverts, pas « aware » dixit Jean-Claude, mieux vaut vous abstenir.

L’humour d’Elodie POUX : Pourquoi on accroche ?

Tout le monde a sa sensibilité, son histoire qui fait, qu’on peut être choqué plus rapidement que d’autres sur certains sujets. Après, ici, nous aimons rire mais pas spécialement de tout non plus. Disons qu’on se considère normaux !

La grosse différence d’Elodie Poux, à mon humble avis, c’est la manière.
Elle se présente sur scène avec sa jolie robe, toute apprêtée, limite petite poupée. Elle travaille son style, son look et forcément ça joue beaucoup sur l’empathie du personnage qu’elle crée.
Et, dans le spectacle, en parallèle de tout ça, elle est capable de vous sortir une vanne diabolique, un cri du coeur ou une réplique du tac-o-tac avec un sourire d’ange.

Dans sa prestation, je ne sais pas si tout est écrit… les interactions avec le public notamment. Certaines oui, c’est évident, la grande majorité même mais, on pourrait résumer à « qui s’y frotte s’y pique ! ».

Et ça pique fort !

Elle a une répartie à toute épreuve et un débit de vannes hallucinant : c’est simple, nous avons rit pendant près d’1h20 non stop !
Et en sortant du spectacle, déjà on s’est dit que c’était trop court, on était prêt pour 30 minutes de plus ! Et la phrase qu’on s’est dite dans la voiture et qui nous a rendu dingues, c’est qu’il faut qu’on retourne voir Elodie Poux en spectacle : il y a tellement de blagues qu’on en a loupé !

Enfin, si vous hésitez encore, jetez vite un œil sur ces dates de tournée : c’est simple, beaucoup de salles sont complètes ! Et ça, ça ne trompe pas…

Alors, pour finir de vous convaincre de courir voir ce spectacle délirant, en voici le teaser !
(et rassurez-vous, vous n’aurez pas tout vu dans cette bande-annonce… Loin, très loin de là !!!)