Mais c’est quoi l’undercut ?

Littéralement, en anglais, undercut ça veut dire « couper dessous« . Il ne faut pas confondre avec le sidecut qui lui est « couper sur le coté » et qui est forcément bien plus visible !
Alors oui, de prime abord, ça fait punk, starlette, footballeur… Mais vous allez voir que ça fait aussi féminin, moderne et tendance !

Nos chères stars américaines l’ont adopté depuis quelques années déjà, mais elles sont aussi plus adeptes du sidecut. Forcément, ce sont des stars, donc il faut que ça se voie !

Tatouage capillaire éphémère : Pour une nuque rasée & dessinée

Comment faire un undercut pour femme ?

Etape 1 : L’undercut, ça commence d’abord sur Google Images ou sur Pinterest !

On cherche, on fouille pour voir ce qu’il se fait, ce qu’on osera faire ou pas et, pour un premier, il faut que ça reste simple et facile à dissimuler si vous veniez à avoir des regrets !

Voilà sur quoi j’étais tombé (c’est un classique) et que j’ai été demander à ma coiffeuse préférée (elle se reconnaîtra… n’est-ce pas Claire ?! ;-))

Etape 2 : On prend RDV chez un coiffeur qui maîtrise !

Perso, oubliez tout de suite l’idée de la faire vous-même avec votre Biquet et sa tondeuse à barbe… Je vous assure que non, ce n’est pas une bonne idée. Renseignez-vous sur le coiffeur en question et s’il en a déjà fait ! C’est mieux pour se sentir rassurée et en confiance !

J’avais beau avoir vu les qualités de ma coiffeuse et des photos de ses réalisations, quand elle pose la question fatidique, tondeuse en main :

Donc, on est bien d’accord, je rase tout ça ?

Je vous assure qu’il faut mieux savoir à qui on a affaire si on ne veut pas que l’expérience undercut se transforme en massacre de magnifique chevelure à la tondeuse !
De mon coté, j’oscille du moyen long aux coupes très courtes régulièrement, donc j’avais un niveau de flip modéré ! Si vous avez les cheveux jusqu’en haut des fesses et que couper 10 cm vous angoisse… votre stress ne sera sûrement pas le même… Donc vaut mieux être dans de bonnes mains !!!

Etape 3 : La réalisation de votre motif d’undercut

Une fois d’accord sur le visuel avec la coiffeuse, elle délimite la zone.
La mienne n’a pas hésité à me donner ses limites direct, c’est aussi rassurant ! J’ai moins de choix mais je sais que si elle me dit OK, c’est qu’elle sait faire.
Ca prend un peu de temps mais le but c’est que ce soit réussi !

Viens ensuite la vue dans le miroir, les questions de relativité : bien, plus, moins ? Et LA question sur laquelle on n’a pas le droit de se louper : On rase tout ça ?

Une fois que vous avez dit oui, le joli bruit de la tondeuse se met en route au niveau de vos oreilles et autant vous dire qu’en 2 temps, 3 mouvements c’est réglé… Faut être prête dans sa tête !

Les motifs sont ensuite réalisé, pour un dessin plus fin et précis, au rasoir coupe-chou (celui de barbier, pour bien raser à blanc). Ce n’est pas le coté le plus sympa, ça gratouille légèrement un peu pendant et après !

Etape 4 ? On kiffe !

Ma nouvelle coupe de cheveux avec nuque rasée

Et voici ma coupe de décembre 2017 pour mon 1er undercut !

 

Repousse des cheveux après un undercut : non ce n’est pas si terrible !

Pour les sidecut (sur le coté), oui, ça peut faire peur la repousse des cheveux !

Pour l’undercut, franchement, bah ça fait des cheveux très courts dans la nuque, qui repoussent tranquilles…
Jugez par vous-même avec mon undercut qui a déjà près de 4 mois !

Pourquoi on tente l’undercut ?

Ma 1ère réponse serait pour le fun ! Mais, selon moi, en voici les avantages :

  • L’undercut, c’est moderne et hyper tendance !
  • C’est féminin : on fait dessiner un joli motif, ça amène tout de suite un brin de folie à une coupe classique 😉
  • Ca fait craquer Biquet : Et oui ! Septique au début, finalement il trouve ça très joli ! (Également validé par les parents, c’est dire !)
  • Une fois les cheveux attachés, la coiffure est propre et nette : pas un cheveu qui dépasse !
  • Ca se cache très facilement : on lâche ses cheveux et hop, le tour est joué !
  • Les cheveux repoussent relativement vite : Au bout de 15 jours – 3 semaines, on ne fait plus que le deviner. L’undercut, c’est un tatouage capillaire éphémère !

Mais aussi, c’est pratique ! Et oui, on n’y pense pas au début mais c’est réellement très pratique !

  • Exit les petits cheveux fins de la nuque qui se font toujours la malle,
  • C’est aussi plus rapide à laver (moins de matière) et donc à sécher !
  • Ca aère, j’entends par là, on sent l’air passer ! Pas top cet hiver avec l’air froid (je le conseille sur les mois printemps / été), mais pour les jours de forte chaleur, ça tient forcément moins chaud !
  • Et si vous perdez un peu vos cheveux (ah… les hormones…), et ben, ça fait ces cheveux là en moins à aspirer à droite à gauche !

Quelques inconvénients ?

Oui, on peut en trouver quand même :

  • Si on regrette, il faut attendre que ça repousse ! Et si vous avez les cheveux très longs… On s’est comprises 😉
  • Pour changer de motif, il faut également attendre que ça repousse assez pour que l’ancien motif ait disparu !
  • Avec des cheveux très fins, avec très peu de volume, d’épaisseur : je ne vous le conseille pas pour éviter d’appauvrir la chevelure et d’avoir un mauvais effet.
  • Si on veut garder l’undercut, il faut l’entretenir chez le coiffeur : Prévoir un peu de temps et un petit budget en plus.

Comme vous le constatez, je trouve que les inconvénients ne font pas le poids par rapport à tous les avantages que j’y ai trouvé !

Moi j’y retourne dès samedi pour un nouvel undercut de printemps ! Et vous alors, convaincues ? Prêtes à sauter le pas pour cet été ?